La marketplace de Bricks.co, comment ça marche?

crowdfunding immobilier locatif

Le concept de Bricks.co est très intéressant. La presse commence fortement à s’y intéresser, le journal LesEchos faisant un article début décembre en indiquant la monter en puissance de ce nouveau modèle pour investir dans l’immobilier locatif. Il y a aussi plusieurs plateformes existantes aux Etats Unis. Evidemment, on ne possède pas les biens nous même, c’est différent d’acheter de la pierre.

Il manquait LA MARKETPLACE. Le moyen de pouvoir acheter ou revendre ses Bricks quand on le souhaite. L’investissement dans une Bricks est du moyen terme, sur plusieurs années. En étant bloqué 6 ou 8 ans dans un projet immobilier avec Bricks.co aurait moins démocratisé ce modèle.

L’ajoute de la Marketplace dans les onglets de votre compte Bricks

La Marketplace est ainsi un marché secondaire de vente entre investisseurs. Annoncée en Août, puis septembre, puis à nouveau reportée, le temps devenait long. Et comme Bricks est une toute nouvelle plateforme, ceci ne rassure pas les investisseurs de ne pas savoir comment récupérer les 500€ investis…

Chose faite ! Le 7 décembre, Bricks annonçait la disponibilité de la version Beta.

Dans ma stratégie « Les BRICKS de Sebino« , j’avais annoncé avoir acheté quelques Bricks supplémentaires pour voir tester la Marketplace.

Quelques questions / réponses avant de vous montrer comment cela fonctionne

  • Les Bricks sont vendus par les investisseurs et rachetés par d’autres investisseurs. Bricks a annoncé à plusieurs reprises avoir aussi acheter un certain nombre de Bricks pour alimenter cette Marketplace au départ.
  • Seuls les projets actifs avec des revenus peut être revendus. Si vous investissez le lundi dans un nouveau projet, vous ne pourrez pas revendre avant 3 ou 4 mois, le temps que l’opération d’achat soit finalisée par Bricks.
  • Le prix de vente sur ce marché secondaire est fixé par le vendeur MAIS Bricks n’autorise pas une revente 10% au dessus du prix estimée de la Bricks. Vous pouvez tout de même vous faire 10% de PV si il y a un acheteur intéressé.
  • Si vous vendez après le 28 du mois, c’est le nouveau propriétaire qui touche les revenus. Je vous recommande, donc, si vous voulez sortir de le faire en tout début de mois. Vous aurez encaissé les revenus du mois précédent.
  • Il n’y a pas de frais pour le vendeur. Par contre, pour l’acheteur, Bricks prélève 3% TTC de frais pour la transaction. Ainsi, l’acheteur paiera au maximum 13% de plus que la valeur de ses Bricks. Attention tout de même à bien choisir vos projets et les offres disponibles

Vendre ses Bricks sur la Marketplace

Aller sur l’onglet « MARKETPLACE » pour vérifier si il y a déjà des offres pour l’immeuble que vous souhaitez vendre.

Cette étape est importante pour savoir à quel prix se vendent vos Bricks pour que vous puissiez vous positionner correctement. J’aurai tendance à dire que s’il n’y a pas d’offres, vendez les avec la Plus-Value maximum de 10% !

Aujourd’hui, Bricks est victime de son succès avec près de 40 000 investisseurs. Il n’y a sans doute pas assez de biens proposés par rapport aux nombre d’investisseurs.

Allez ensuite dans l’onglet Portfolio voir « Mes Propriétés » pour sélectionner l’immeuble que vous voulez vendre

Immeuble Jean Moulin dans Mes Propriétés

J’ai choisi de vendre 20 Bricks sur les 110 que je possède de l’Immeuble Jean Moulin.

Ainsi, cliquez sur « Vendre » pour passer à l’étape suivante.

Définir le nombre de Bricks à vendre et le prix que vous souhaitez

J’ai donc choisi de vendre 20 Bricks à 23.2€…
Mon prix était trop élevé, Bricks ne m’autorise pas de faire une proposition de 20% supérieure
J’ai ainsi pu positionner une offre à 21.19€ pour mes 20 Bricks

Allez voir dans la Marketplace pour vérifier que votre offre est disponible

On voit qu’il y a 2 offres. L’immeuble Gassicourt, d’une valeur de 2080€ et l’on voit que le vendeur s’est aussi positionné au maximum du prix autorisé (+13.3%). Il faut comprendre que Bricks prend 3% de frais, donc 10% pour le vendeur et 3% pour Bricks.

On retrouve mon offre d’une valeur de 436.6€. Même situation, si il y a un acheteur, il paiera 13.26% de plus que la valeur actuelle du bien.

En quelques minutes, mes Bricks ont été vendues !

J’ai reçu un e-mail de confirmation de la vente. L’offre n’est évidemment plus disponible sur la marketplace. J’ai réalisé une plus value de 10%. J’ai sans doute fait un heureux car cet immeuble est un des plus rentable dans l’offre Bricks!

Voici la situation de mes investissements Bricks.co au 10-12-21

Mon patrimoine a perdu 20 Bricks mais j’ai aussi gagné une quarantaine d’euros sur l’opération. Ceci me permettra d’acheter d’autres Bricks de nouveaux projets à venir.

Je n’ai pas testé l’achat de Bricks, mais j’imagine que le process est tout aussi simple puisque qu’il n’y a qu’à accepter la proposition et d’avoir la somme disponible sur son compte pour payer.

La suite, vous l’avez sur « Les Bricks de Sebino« , je continue à partager mon portefeuille en toute transparence et mettre à jour ma situation 1 fois par mois.

N’hésitez pas à partager votre expérience via les commentaires. J’essaierai de répondre à vos questions (si je peux!).


1% de cashback les 3 premiers mois d’investissements avec le code SEBINO21

D’autres articles sur Bricks.co sont disponibles sur mon blog, si vous découvrez la plateforme, n’hésitez pas à creuser et bien comprendre le concept avant de vous lancer. C’est important.


9 commentaires sur « La marketplace de Bricks.co, comment ça marche? »

  1. Les frais pour l’acheteur ne sont pas de 3% ttc mais du 3% ht sur laquelle la tva 20% s’applique. Tu peux le voir dans ton portefeuille trésorerie, l’écriture de la ligne d’achat comporte une astérisque pour telecharger sa facture.
    et la on constate que le TTC revient à peut près à du 3.5% ce qui est tres cher pour des soi disant frais administratifs

  2. J’ai acheté quelques bricks via la market place et cela fonctionne très bien côté acheteur aussi :). Par contre ils sont toujours victimes de leur succès ; le site a eu du mal avec la charge pour le dernier bien de l’année…

    1. Super! merci Laurent pour ce retour. Je n’ai effectivement pas testé d’acheter des Bricks via la Marketplace. Pour l’Immeuble Rue Basse du 23/12, effectivement, ça a saturé dur! J’ai tout de même eu 73 bricks. Je mettrai cela à jour sur « Les Bricks de Sebino » dans les jours à venir.

  3. Si je comprend bien, il est préférable d’acheter un nouveau bien en vente car on va bénéficier de l’effet de levier avec le crédit c’est bien ca ? qui achetera un bien déja rembourssé qui sera moins interressant qu’un nouveau bien dans ce cas ? car un bien déja rembourssé n’augmentera pas le prix de la brick grace à l’effet de levier… enfin c’est ce que je me suis dit.

    1. Oui, il est préférable d acheter un bien lors d une collecte classique, si possible avec un levier bancaire, mais cela fait des mois qu il n y en a plus de proposé. C est dommage car c est vraiment un levier de rentabilité.
      Acheter sur la marketplace est sans doute acheter plus cher que la valeur de la brick donc il faudra les garder longtemps pour revenir positif. Pour l achat, je ne suis pas fan de la marketplace. C est très bien pour sortir et rend liquide ses investissements.

      1. Le problème est la vente sur le marketplace. Si personne n achete il n’est donc pas possible de vendre et l on reste coincé avec ses bricks. C’est pour moi le gros défaut de ce site.

      2. Pour l instant, le système fonctionne bien avec un gros trafic sur la marketplace. J ai l impression que cela est fluide et liquide.
        Évidemment, si le modèle de bricks ne tenait pas, que tout le monde veuille vendre en même temps…
        Mais nous sommes loin de ce risque aujourd’hui.
        Il faut tout de même rester prudent c est encore très nouveau. Des agréments sont manquants. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :